Auriane: Pour la douceur de défiler dans les paysages, de regarder son ombre pédaler et rigoler…
La douceur d’écouter les sons qui nous entourent, respirer l’air qui nous caresse,
respecter le rythme de nos corps.
La douceur de ressentir les éléments, la pluie, le froid, le vent, le soleil
et s’adapter pour apprécier au fil des temps.

Dylan: Wé c’est cool, tu prends le temps, tu réalises les distances et l’espace entre les pays.
Puis parcourir la route à la force des mollets c’est quand même plaisant. On pédale
toute l’année entre les voitures et les feux, et prendre un rythme de croisière sur les routes
du globe risque de nous plaire à tous les deux.
Et comme on dit, « A bicyclette c’est toujours plus chouette ! ».

Auriane: Le tandem, pour s’accorder dans un même rythme comme jouer d’un instrument à deux.
Vivre l’aventure, traverser les épreuves, se donner du souffle, pour continuer d’avancer ensemble.

Dylan: Cela fait plusieurs années que je ressens l’appel de la route. Plusieurs voyages en auto-stop en Europe m’ont fait goûter aux bonheurs de voyager, rencontrer, semer, butiner et s’émerveiller. Le voyage à bicyclette est la liberté absolue. On est pilote de nos rêves et de notre chemin. Et comme on dit, « le bonheur est au bout du guidon ». L’été dernier j’ai traversé la France à bicyclette, de Chambéry jusqu’à Brest, avec un ami Normand. Cette sensation d’être poussé par le vent, d’avaler les paysages et de rencontrer les locaux à depuis enchanté mon cœur.

Qu’est-ce qui vous motive?

Auriane: Communier avec le monde, ressentir au-delà des croyances , normes, guerres,
les liens universels de paix et d’amour qui peuvent être révéler en (tre)
les êtres. Œuvrer pour cultiver et apprendre de la terre et de ses habitants,
vivre avec les rythmes naturels, la beauté de la rencontre, la magie de l’instant.

Dylan: Je veux sortir de la routine, voir autres choses, découvrir les merveilles qui nous entourent, et prendre le temps d’aimer le monde. C’est surtout la soif de découvrir, de l’inconnu et de l’imprévu qui me motive à aller de l ‘avant et à pédaler. Le voyage c’est un bon moyen de se construire et se découvrir !

Le tandem et Cie

Une première virée dans le Parc Naturel Régional des Bauges…

tandem baugesDeux jours à pédaler , deux cols et le paysage s’offrant à nos yeux.
On suit nos envies, nos intuitions pour trouver une grotte à explorer, un boulanger, un lieu où dormir…
Sans le savoir nous goûtions aux prémices d’un sacré voyage dans le monde…
Nous avons été séduit par l’harmonie qui nait de nos jambes pédalant ensemble, d’une silhouette assemblée, d’un rythme accordé, de joies et d’épreuves partagées.
Alors commence à se dessiner au fil des rencontres,des échanges,des découvertes, des expériences,…

Un rêve qui apparait doucement comme un lever de soleil.

Publicités

laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s