Cambodge

Par défaut

Sur les pistes des temples

Passage de frontière un peu tendu , on réussi a obtenir le visa cambodgiens avec un peu d’attente et quelques regards malfaisants mais sans payer les coûts fictifs des tampons !

On observe l’arnaque organisée entre les passeurs qui se vendent comme un service rapide pour les touristes et les douaniers qui agitent fièrement leurs liasses de dollars lâcher par les touristes !

Un business qui rapporte (ils tentent même de nous faire payer un papier avec le numéro d’urgence en cas de problème de santé, what’s the fuck ?)

Dans des décors de forêt et de fumée,  le nord du Cambodge nous apparait assez plat et monotone des hectares de plantations de canne à sucre , racines,  bananiers, cajoutiers,…

Pour pimentée un peu on emprunte les pistes lisses et bien tracées  en rageant lorsque l’on s’étouffe dans la poussière laissé par les camions , on devient rouge- ocre, des vrais terriens!

Les cambodgiens sont bien bronzés malgré les couches de vêtements, les cagoules et camouflages qu’ils portent pour se protéger du soleil !

Sur  les routes très peu de voitures surtout des motos , parfois arrangés en side- car pour vendre des bigorneaux aux piments(on a pas osé gouter) , ils arrivent a mettre des troncs débités sur leur deux roues ! Aussi, des drôles d’engins genre brocante ambulantes , des machines jamais vu ailleurs ,des taxi-brousses colorés, et des camions où les passagers voyagent sur le toit les cheveux aux vents ! Le peu de grosses voitures sont des taxis qui tracent à toutes vitesses !

Le passé récent des cambodgiens on l’imagine dans le regard parfois triste , figé, perçant d’enfants et d’hommes ! Assez distants lorsque l’on campe ou déniche  une petite cabane , rares sont ceux qui viennent nous voir. Parfois ils nous regardent sans chercher à échanger plus, es photos ils s’en foutent, ils retiennent l’instant présent , regardant étonné les poils sur mes bras , les leurs sont cramés avant de poussé !

Ce qui nous parait fou c’est qu’ils arrivent à vivre dans leur crasse sans problème , tout est jetés au pied des maisons ou dans la rivière proche où ils se lavent , cuisinent et font la lessive !

Dans les espaces où l’on pédale la plupart sont bucherons ou exploitants de caoutchouc , on trouve une aire de repos déserte toute aménager avec même un jardinier , on y dormira sur une table en bois…

Pour changer du matelas en bois,  le lendemain on dégotte un hamac pour nos siestes crapuleuses !

Dans les plaines à la saison sèche je vous peint en mots le décor, les rizières jaune paille ressemblant à des savanes où dansent au vent palmiers et cocotiers , des étangs aux lotus fleuris du mauve au rose et des cabanes en bois pleines de vie ! Parfois des familles buffles mangent ou se baignent, leurs activités quotidiennes !

On explore les anciens temples hindouistes bâtis par la civilisation Khmers, on se retrouve seul presque à explorer dans les jungles qui sont des fourmilières géantes les vestiges de pierres sculptés enlacés aux racines et lianes des arbres !

Les enfants nous abordent pour nous vendre des écharpes,  ils apprennent quelques mots en toutes les langues pour accoster, nous on apprend quelques mots de cambodgiens , «Kang » c’est vélo !

On rejoint la nationale qui  relie Siem Reap à la capitale Phnom Penh, sa circule surtout camions et bus, juste après avoir annoncé aux amis que l’on arriverai dans 2 jours ma jante déjà bien entamé , se fend complètement , impossible de continuer ! Le premier camion s’arrête on hisse les vélos dans la benne et c’est comme ca que l’on rejoint la ville et les amis au Blue lizard backpakers hostel !

Allan qui tient l’auberge est sourd et muet et il gère très bien avec des petits mots écrits partout , de nombreux cambodgiens comme lui  viennent se retrouver et passer du temps ensemble, on communique avec des sourires (le langage universel) !

C’est là qu’avec joie on retrouve Simon et Ombeline (voir épisode Asie centrale) ils prennent bientôt un avion pour le Pérou où leur bébé viendra au monde !

Différents spécimens du monde du voyage se côtoie ici, des plus excentriques au plus discrets, de tout les âges. De l’écossais en kilt pour les soirées destroyes , l’américain barbu peint en rose chauffeur de soirée, au cyclo biélorusse très organisé et sur de lui, à Roger et Jacquou les doyens de Brest même !

On est aussi une tribu de français, pour approfondir les échanges c’est mieux (on est pas encore bilingues , c’est en cours) on se cuisine de sacrés tambouilles et passe de chouettes moments ensemble dans ce cocon proche dans la ville!

Dans le centre le soir c’est une ambiance pour les touristes du coup, cocktails et musique à fond dans les bars , on reste spectateurs de ces lieux où les blancs viennent consommer puisque c’est pas cher !

On va visiter les temples d’Angkor avec nos vélos  en arrivant pour prendre les tickets on hésite c’est une vrai usine à fric , bondés de monde, la plupart du temps dans notre voyage on évite le tourisme de masse qui transforme souvent des merveilles en parc d’attraction grillagé et gardé !

La curiosité l’emporte et on en profitera pour observer le comportement des touristes du monde entier !

On décide de camper sur le site pour être au lever du soleil à 5h30 admirer les premiers temples avant la foule et les hordes de groupes en séjour organisés (souvent avec la casquette jaune ou le tee-shirt  « I love Thaïlande » et le guide qui s’agite devant) !

Après s’être fait décamper gentiment (c’est un des grands sites classés de l’Unesco , la police veille un  peu , en vrai ils s’en foutent) on trouve dans une prairie un spot parfait , à 5h les flics éclairent la tente, ils repèrent le chemin pour le marathon qui commence dans une heure ! Au top pour le lever du soleil, on sera presque les premiers à certains temples  c’est paisible, immense, les éléphants par leur force et les divinités par la foi on surement permis la réalisation de ces temples et palais de pierres !

Les sculptures sont d’une finesse je me demande si aujourd’hui on serait capables de réaliser les mêmes œuvres sans tricher (avec les mêmes matériaux et outils)… en tout cas les fourmis elles rivalisent avec leur palais en terre !

On verra les derniers rayons du soleil sur Angkor Wat, qui nous ramènent à travers la civilisation moderne (qu’on avait du mal à oublier avec tous les appareils photo) !

Le marché des locaux à Siem Reap c’est un mélange d’odeurs, de visions crues et réelles, d’atmosphère vivante, d’abondance et de diversité !

On me regarde intrigué peu de Falang s’y aventure, tout est à l’air, tripes, poissons , fritures, … les caniveaux autour sont immondes , l’eau croupis dans les déchets en tout genre !

Les gens nous abordent plus pour de vrais contacts contrairement au marché touristique du centre où on t’appâte pour acheter des souvenirs, on peut y voir les desserts d’Asie, des genre de bouillies à base de riz , noix de coco, lait de soja, fruits exotiques de différentes couleurs et textures plutôt gluantes ! Sa donne quand même un peu envie, ils sont friands de fast-food  genre saucisses roses et boulettes blanches au contenus  douteux…

On  tombera pour les beignets à la banane, aux légumes, aux patates douces, aux crevettes, les crêpes fourrés à la coco … c’est vrai c’est un peu gras, allez on reprend la route pour faire couler tout ça !

On laisse donc les amis un couple qui continue un périple en Asie du Sud –Est et des frangins qui sont embarqué dans une mission pédalo pour rejoindre la capitale…

20170118_113058

Cochon à la découpe

Cochon à la découpe

Lok Lak

Lok Lak

Bambous fourrés au riz sucré, lait de coco et haricots rouges!

Bambous fourrés au riz sucré, lait de coco et haricots rouges!

magasin ambulant

magasin ambulant

Pour les vaches les restes!

Pour les vaches… les restes!

faire un feu das une cabane en paille!

Faire un feu dans une cabane en paille…

p1090704 p1090743 p1090745 p1090783

Palais de fourmis!

Palais de fourmis!

lui aussi!

Benèze…

p1090859 p1090869

Benèze!

Lui aussi…(benèze)!

p1090882 p1090887

Au secours, je me noie!

Au secours, je me noie!

p1090902 p1090915 p1090931

french team

french team

errance

errance

les leaders du parti unique (vedettes du Cambodge)

les leaders du parti unique (vedettes du Cambodge)

Publicités

laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s