Chine: milieu

Par défaut

Si on avait l’idée de vivre en Chine…

Après 7 mois d’itinérance depuis la Turquie,  on ressent le besoin de se ressourcer dans des lieux de vie, pour se sentir « comme à la maison » ! Via le site internet Workaway, nous sommes les bienvenues dans une ferme/Auberge du coté de Guilin, au centre-Sud de la Chine, puis au sein d’une communauté au Sud du pays, vers Canton !

Notre itinéraire Chinois est donc tracé en fonction de ces 2 lieux, la découverte du plateau Tibétain sera pour plus tard (il y a une zone libre d’accès dans les régions du Sichuan et Yunnan et une partie sous contrôle renforcé de la police chinoise et où il est nécessaire de se procurer visa et guides, donc payé et contribuer à la modernisation du Tibet , la destruction de lieux sacrés  et d’une culture, quoi que certains l’ont tenté en fraude !)

  Entre bambouseraies et falaises, nous voila à Long Village, la Ferme/Auberge de Léo et Snow, au bord de la Li River. La fameuse ville touristique de Xingping et de l’autre coté du fleuve, accessible par bateau navette. Adepte d’escalade et de permaculture, Léo souhaite reconnecter les clients à la nature, dans ce lieu qu’il vient d’acquérir 3 mois auparavant. Une jardinière, une cuisinière, deux jeunes réceptionnistes, sa femme et leur petite fille forment l’équipe. Puis je serais rapidement le seul homme du lieu quand Léo nous quitte pour une formation de plusieurs semaines… Rapidement on trouve nos aises, et apprécions la vie paisible du lieu ! Et oui, la moyenne de 3 clients à la semaine laisse du temps libre !! La cuisinière nous prépare des festins, et on s’endort dans des bons lits douillets, le panard !

Les premiers jours on peaufine un four a pain en terre, sable et fibre végétale, commencé 2 moins plus tôt. Les pains et pizzas feront le bonheur de nos brioches (= ) nos bidons). Après plus d’un an d’abstinence,  imaginez le plaisir de planter nos crocs dans ces délices ! Bon, pour titiller un peu, il manquait juste le beurre demi-sel pour que ce soit royal !

A savoir, avant la première utilisation d’un four a pain en terre, veillez allumer des petits feux à quelques jours d’inter val dans la bouche du four afin de le faire sécher tranquillement ! Mes pulsions de pyro man m’ont poussé à faire un gros feu dès la première tournée, idéal pour créer des crevasses et fissures sur le dôme.

Pour aménager un espace Enfants dans le jardin, Léo nous propose de créer une petite construction en bois pour 2 ou 3 enfants. Enjoué par l’idée, on imagine bâtir un petit bateau pirate ! Après plus de 2 semaines de chantier, une caravelle 15 places loge dans un coin du jardin… Oups, on n’est pas géomètre dans l’âme !

Ce chantier a été un  travail collectif et de récup. Après avoir utilisé toutes les chutes de bois et de bambous récolté sur le lieu, Auriane et moi partons serein scie et machette a la main à la recherche de bambous qui foisonnent dans les environs ! La jardinière nous entrevoit débiter un bambou de 20 mètres, et nous met en garde qu’en Chine on ne peut pas couper du bois comme ca, tout à un prix !! Le voisin nous le fait à 20 Yuans les 4 petits bambous, alors qu’il a une forêt en friche (= 1euros le bambou). On admire la solidarité chinoise… Au final, les 2 anciennes, la cuisinière et la jardinière acceptent de nous léguer une dizaine de planche de chantier chacune, qui trainaient au fond de leurs granges depuis la fin de la construction de leur maison, il y a 30 ans… L’entraide et la solidarité ne sont pas spontané !

Ce lieu sera aussi l’occasion de faire de belles ballades, aller admirer le lever du soleil au sommet d’une montagne avec des photographes Russes du National Géographique, un montage vidéo de notre première année en vadrouille, pêcher sur une barque en bambou avec un ancien, faire de l’escalade, manger de la canne à sucre, faire du pain et des grosses pizz’ … bref, c’était top !

C’est  les vacances chinoises qui amènent dans ces montagnes magiques, une foule de touristes venus se gavés, et consommés, les bateaux à moteurs forment une autoroute sur la rivière, les déchets abondent,  les gens  des villages deviennent dépendants de l’argent du tourisme, triste. Nous on reste blottis au calme à l’auberge !

Dans le potager et dans la cuisine on découvre une diversité de légumes, plantes inédites, riz et soja sont les plantes privilégiés,  le bonheur pour être végétarien , le piment du petit déjeuner au diner agrémente les plats et à ses effets !

Avec Sungo, l’une des salariés, on discute beaucoup de nos multiples interrogations sur la Chine. Et nous sommes heureux de rencontrer une chinoise qui parle anglais et avec qui on sent l’ouverture d’aborder des thèmes plus sensibles et profond. Tout part de l’éducation principalement  de l’école : formatage et uniformisation des enfants , instrumentalisation et colonisation des esprits , l’individu est reconnu que pour son travail envers sa patrie, sa réussite dépend de ses capacités a obéir et être meilleur que l’autre, bien sûr ! En Chine c’est tragique à quel point les enfants sont élever dans un intérêt  d‘être de bons travailleurs, juger en permanence et en concurrence toujours !

Enfin , elle qui a trente ans n’a ni maison, travail fixe et enfant , et souhaite vivre des expériences plutôt que se consumer dans une vie à la chaine , se trouve être une exception et même parfois considérer comme un cas psychiatrique !

Certain s’extraie du lot et prenne du recul pour comprendre leurs actes et leur porté sur l’environnement, elle s’implique aussi beaucoup dans des ONG dont une importante qui rachète des terres en vue de protéger des espaces, la seule solution en Chine ?

On visite un temple Taoiste/ bouddhiste près d’une grotte au pied de la rivière, c’est un jour particulier  et les habitants des environs viennent brulés encens et papiers, ils semblent avoir perdus la foi et faire sa mécaniquement … une décharge entoure le lieu qui est pourtant incrusté dans la nature !

Lorsque l’on se ballade ou les veillée le soir on échange beaucoup sur le sens du travail (Léo et Snow étant partis depuis deux semaines sans donner de dates de retour), sur la transformation entre salariat et vie communautaire, les décalages entres anciens et nouveaux (trois générations différentes vivant sur le lieu), et l’amélioration qui peut se faire dans les relations grâce à une vrai communication ( comme les messages vocaux de Wechat le réseau social addictif des chinois !!) et une prise de conscience de chacun.

Parfois on a l’impression qu’en Chine chacun vit concentré sur ses tâches, son rôle, ses devoirs, sans observé, écouter, ceux qui vivent autour, comme ci c’était vitale de ne pas donner d’attention aux autres ! Réaction d’auto-défense , de protection dans ce monde de bruits, d’agitation ?! une fourmilière est le mot juste.

A Xingping on rencontre un couple français vivant en Israël, le courant passe tout de suite et on reste plusieurs heures à échanger sur nos ressentis du pays, c’est agréable ! Ils nous parlent de la communauté juive et de la vie à Jérusalem, on est les bienvenus chez eux, ils nous donnent envie de rencontrer ce peuple des origines !

Quand on quitte le lieu douillet , les filles sont sur le ponton du bateau qui nous amène de l’autre côté de la rivière , des larmes et des bénédictions pour ce lieu et ces femmes !

Les paysages sont chouettes , les montagnes continuent entre des cultures de canne à sucre, des fruits de la passion, bananiers et plaqueminiers !

On a peu de contact avec les chinois , des saluts, coups de klaxons, et quand on est invité on se rend compte de leurs intérêts portés sur l’argent, des fermiers bio qui sont en fait des entrepreneurs arrosés au chimique ! La suite ce sera alterner entre route désastreuse (eh oui, en Chine si les grands axes ne sont pas des 4 voies , c’est que c’est en chantier pour le devenir !),poussière, camions, et montagnes ravagé, où on croise les seuls cyclos de notre périple, un couple d’anciens belges !

Parfois des nuits plus paisibles entre les averses au bord de l’eau avec les moustiques !

prêt pour le Pacifique

prêt pour le Pacifique

le potager

le potager

p1040265

la grotte psychédélique

la grotte psychédélique

le couple de Jérusalem

le couple de Jérusalem

pizza!!!

pizza!!!

p1040220

lever de soleil

lever de soleil

la jardinière

la jardinière

enfumage du dragonfish

enfumage du dragonfish

p1040157

a

a

Four à pain en terre, tout main

Four à pain en terre, tout main

festins chinois

festins chinois

 

 

 

 

 

  600 kilomètres de vélo plus au sud, nous voila dans la communauté de « The man in the Mountain », dans la périphérie de Guanzhou (Canton), la ville a 25 millions d’habitants. On y arrive de nuit, fatigué après 110 kilomètres. Une cote de 2-3 kilomètres dans la montagne a-travers fruitiers et potagers nous amène dans ce cocon. Le son d’un didgeridoo et d’une voix d’opéra chinoise résonne à notre arrivée.

Ce lieu créé par des femmes artistes a la vocation de proposer un espace de paix et de ressourcement dans la nature et d’expression artistique en tout genre. Une dizaine de personnes vivent dans ce lieu à l’année, et de multiples volontaires chinois et occidentaux y partagent des moments de joies et d’expériences.  Chaque semaine sont accueillis  des stages de danse, yoga, musique, peinture,  sculpture… Nous assisterons à des ateliers de danses et de Kundalini yoga.

L’endroit est idéal pour se ressourcer, se relaxer, et jouer de sa créativité. Durant 3 semaines je me transformerais en menuisier/boulanger, et Auriane en peintre/éboueuse ! Avec le bois de récup, plusieurs abat-jours, chaises, table, poubelle, évier en bamboo, et une étagère verront le jour. Auriane y ajoutera une touche de couleur. Elle ouvrira également un centre de tri sélectif pour son plus grand bonheur ! Les amas de déchets dans les rivières ou sur le bord des routes nous ont traumatisés !

Plusieurs fois nous avons mis la main à la pâte, et appris au Chinois à faire du pain comme chez nous ! Du pain salé, sucré, tous les ingrédients, épices, herbes, huile d’olive, légumes, noix, chocolat, sésame, miel, … y sont passés ! Pour chercher un défaut et rester chauvin, il manquait juste le tamm aman (=du beurre, autrement dit, « l’or gras ») !

Les différentes personnalités du lieu forment une atmosphère unique ! Saul, un Espagnol excentrique vie ici depuis un an ! Top modèle, manageur des meilleurs Body Builder, masseur, électricien, et bien d’autres,  il fait rire les gens et apporte du positif et de relativisation. Cet enfant de 40 ans reste bouche bée devant un papillon bleu turquoise, en même temps qu’il soulève ses poutres en bois pour raffiner les courbures de ses biceps.

Des artistes de passage apportent de la lumière dans cet espace de vie. Des chanteurs, flutistes, guitaristes, poètes, écrivains et circassiens font rayonner le lieu. Cette vie en collectif nous plait particulièrement. Les amis, le partage, les grands espaces… Tout parait plus beau !

Au fond du jardin, près du grand potager, une immense piscine entourée de palmiers ! On s’imagine déjà plouffer dedans, mais en hiver, c’est au tour des poissons ! Et oui, un petit élevage de gros poissons dans une si belle piscine… bienvenue en Chine !

Les soirées sont animées part des films, massages, méditation de pleine lune, cérémonie du thé… Et oui, ici le thé c’est très important ! Il y a tout un rituel pour le boire, et ils parlent même de l’âge du thé : « Alors ce thé a 46 ans d’âge ». Un peu comme chez nous avec le vin ou le whisky !

On a pas eu le temps de s’ennuyer entre le tir à l’arc, la slack-line, la sculpture de bois, la musique, yoga, la jongle… ça fait du bien de descendre du vélo !

Après trois semaines, il est temps de reprendre nos bons vieux bicloux, et pédaler vers le Vietnam, à 900 km de là !

20161115_144741-01

concert russe (chercher le bébé kangourou)

concert russe (chercher le bébé kangourou)

impro créative

impro créative

Saul , l'art du lâcher prise

Saul , l’art du lâcher prise

atelier pain

atelier pain

ah ah et tu devient moine!

ah ah et tu devient moine!

lampe bois de récup

lampe bois de récup

massage

massage

petit pain

petit pain

p1090038

Publicités

Une réponse "

laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s