Grèce: Athènes

Par défaut

Dans les griffes d’Athéna

Cela va faire 2 mois que nous avons débarqué dans la capitale grecque, Athènes.

L’arrivée a était éprouvante, traversée d’une journée où l’horreur prend forme à chaque coup de pédales.
Pollution, exclusion, gâchis, souffrance, injustice, impuissance, tourisme de masse, détresse, des voitures dans tout les sens ! Je me sens abattus, par la vision de ce que l’homme est capable … Je souhaite m’échapper sans faire d’arrêt, à bout de force je n’entrevois pas la fin de cette coulée d’immeubles qui ensevelit les montagnes sur des kms ! J’étouffe..

Une mer d'immeubles, besoin d'air pur!

Une mer d’immeubles, besoin d’air pur!

C’est la nuit quand on arrive, la porte s’ouvre, derrière, une famille pour nous accueillir. Nous sommes le 28 décembre, je viens d’avoir 24 ans.

Grâce à leur douceur, leur générosité, leur curiosité, je peux envisager de rester à Athènes le temps de changer de vélos !

Orestis et Thalassini ont nos âges et sont nés dans ce petit appartement. Manto est comptable à temps complet soit 12 h par jour et Babis est artiste, peintre d’église à mi-temps et créateur de sculptures et autres œuvres grand format !

Moulage de la face de Dylan

Moulage de la face de Dylan

Ils nous adoptent et souhaitent que l’on reste chez eux, Orestis passionné d’Histoire nous conte la Grèce à toutes les époques, étudiant en Art il nous guide pour visiter l’Acropole dans ses moindres détails !

 

 

 

 

 

 

Visite guidée Mr Pokes

Visite guidée Mr Pokes

On explore peu à peu la ville avec eux, en parallèle on se démène pour vendre le tandem !

Thalassini apprend l’écologie et l’agronomie dans une université agricole, elle est bien active dans une radio libre où elle anime une émission culturelle et musicale. Elle participe aussi à un genre de SEL(système d’échanges locaux) mais en effectif plus réduit et sans site internet.

Les soirées, on arrive à tous se retrouver et échanger sur leur vie passée et leur vie ici et maintenant. Venant d’un village de l’Ouest de la Grèce dans les montagnes, les grands-parents ont migré vers la capitale pour trouver une vie plus confortable. Après la deuxième guerre mondiale le pays étant sous le contrôle du dictateur Papadopoulos aucune aide n’était donnée aux campagnes et beaucoup de villages ont été abandonn

échange interlinguistique

échange interlinguistique

é pour remplir les immeubles d’Athènes.

On ressent la tristesse et le remord de ces gens qui ont tout quitté pour une vie meilleure. Aujourd’hui ils sont esclaves d’un système économique virtuel et mondialisé, telle une prison invisible où l’on peut voir sur chaque visage l’empreinte des barreaux !
La crise ce n’est pas seulement des chiffres qui rendent coupables et victimes les Grecs c’est surtout une atmosphère permanente qui les enveloppe et les plonge vers un horizon sombre.
Bien sûr qu’ils sont tombés dans le piège de la consommation et de la corruption, comme beaucoup de ces pays modernisés gouvernés par l’argent et l’envie de posséder!

Pourquoi ne pas faire payer le prix à ceux qui se gavent chaque jour d’argent sale, et continuent à détruire ce qui reste de la planète ? Pourquoi ces familles, ces gens doivent –ils se résigner à payer toute leur vie pour espéré que leurs enfants soient libres ? Quel droit de vendre un pays en pièce au commerce international ? Insensés, écœurants !

On fête la fin de l’année avec leur famille, c’est chaleureux et on se sent bien !

GOPR4365-min

On croise des réfugiés qui arrivent de Lesbos à Athènes, des lieux sont choisit officiellement pour les héberger et des immeubles non occupés le sont maintenant. On partage un repas à Exarcheia dans un immeuble où vit une vingtaine de réfugiés avec d’autres gens de tout pays et langues. Pour arriver jusqu’ici ils ont chacun leur histoire, des épreuves que l’on ne connait pas, nous qui avons le passeport français.

Une même route, un voyage pour nous, une migration pour eux. Beaucoup d’énergie est déployée en Grèce pour les accueillir puisque la Turquie est un pays de passage et les pays européens ferment les frontières ! Quel devenir incertain !

Grâce à Marios de Cycles Lovers qui monte nos nouveaux vélos on rencontre pleins de cyclo dont Antoine parti de Suisse en vélo-couché, il choisit aussi Athènes pour s’équiper d’un autre vélo. Il a pris de l’avance, on se retrouve à Istanbul. Pour Marios, c’est une vague de français qui va lui permettre de partir en vacances à vélo ! En Grèce le vélo est plutôt un objet de décoration, et les Grecs sont peu aventuriers donc on a peu de chance d’en croiser sur notre route !

Les parents à Dylan sont hébergés à Exarcheia où ils passent une semaine de redécouverte de la cuisine grecque, des monuments et du soleil ! En quelques heures d’avions on peut traverser l’espace et avaler

Une île dans la ville

Une île dans la ville

4 mois de pédalage ! Étrange

… Un goût familial nous revient et on est ravis de ces moments ensemble.

 

 

 

 

 

C’est au tour de Philou de nous rattraper en 5 jours de stop : Chambéry / Athènes ! Alors on se retrouve entre voyageurs, Alexis, moitié grecque, moitié belge né au Bénin (ce n’est que le début de l’histoire) souhaite partir à vélo sur les routes vers l’Est ! Il héberge Philippe et nous restons dans la famille les derniers jours avant lé départ !

Excursion dans l'université agricole, pleine de vitamines!

Excursion dans l’université agricole, pleine de vitamines!

Nos vélos sont prêts et nous aussi, dernières épreuves de patience on attend les sacoches et l‘envoi du tandem demande beaucoup de temps, d’énergie et d’argent. On espère qu’il trouvera de chouettes voyageurs et fera leur bonheur !

Session empaquetage

Session empaquetage

C’est comme un nouveau départ alors on est tout excités et chaque minute devient plus longue…

Un tandem de deux vélos

Un tandem de deux vélos

Trois vélos tout beau, sont annoncés au départ le 29 février d’Athènes, visibles sur la côte Est de la Grèce en direction de la Turquie et Istanbul !

Première nuit à la belle étoile, virée au cap Sounio

Première nuit à la belle étoile, virée au cap Sounio

Temple de Poséidon

Temple de Poséidon

le printemps arrive

le printemps arrive

 

Publicités

"

  1. Nous vous souhaitons un bon voyage, dommage que nous ne nous sommes pas vus sur skype

    Belle aventure et que le meilleur vous soit donné.
    Bises de nous 2
    Jean Philippe et Marie Hélène

laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s